DISPOSITIF DE CONTROLE DE LA MISE A LA TERRE EAD 09

 

 

Prévention des charges électrostatiques comme source d’allumage

Dans de nombreux cas, les charges électrostatiques sont étroitement liées aux procédés industriels tels que, par exemple, le transvasement, le vidage ou la purge de récipients. Elles sont susceptibles de provoquer des perturbations et des dommages ainsi que de déclencher des incendies et des explosions. Le facteur déterminant d’évaluation des risques découlant des décharges électrostatiques réside dans la probabilité de la présence simultanée spatiale et temporelle d’une atmosphère explosive et d’une accumulation dangereuse de charge.

Une telle présence est des plus probables lorsque la manipulation d’un produit conduit à une charge électrostatique élevée et, en même temps, à la formation d’une atmosphère explosive. Ceci est notamment le cas lors de la manipulation de fluides inflammables tels que, par exemple, d’hydrocarbures ou d’autres solvants apolaires ou encore de matières en vrac inflammables et non-conductrices. Mais les matières conductrices peuvent également être à l’origine de charges dangereusement élevées lorsqu’elles sont traitées dans des installations non-conductrices ou lorsque des séparations de charges sont produites industriellement. De plus, même les installations nonconductrices ou des dispositifs sans mise à la terre peuvent accuser des charges électrostatiques élevées. Nombreux sont les exemples d’incendie et d’explosion dont la source est une charge électrostatique; ils vont du remplissage d’un récipients de toluène en plastique à celui d’un grand silo de produits en vrac inflammables procédé pneumatique. D’autres exemples typiques de source d’accident sont le remplissage de séchoirs avec des produits solvants humides, le vidage de centrifugeuses ainsi que celui de conteneurs flexibles de matières en vrac inflammables.